Pollution de l’air : quels impacts sur notre santé ?

La pollution de l’air est l’un des risques les plus importants pour la santé au XXIe siècle. Elle peut causer des troubles respiratoires, des décès prématurés, des cancers et d’autres maladies cardiovasculaires. Dans les paragraphes suivant, on va parler de la cause et des conséquences de cette pollution due aux particules.

Les mécanismes de la pollution atmosphérique

Les émissions de gaz et de particules dans l’atmosphère sont à l’origine de nombreux évènements catastrophiques naturels. Généralement, ce sont les éruptions volcaniques, la brume de sable et les incendies de forêt. Une fois émises dans l’air, ces substances se propagent sous l’influence des vents, des pluies et des variations de température dans l’atmosphère. Elles peuvent également subir des transformations par des réactions chimiques produites par les conditions météorologiques. Cela résulte l’apparition d’autres éléments nocifs et leur transfert à des milliers de kilomètres de la source. En effet, il existe des polluants dits « primaires » qui se sont propagés directement dans l’air, et « secondaires ». Ces deniers sont particulièrement obtenus par les transformations physico-chimiques de gaz sous l’effet des conditions climatiques.

Ces gaz et particules ont des conséquences négatives pour la santé humaine et l’économie

Les conséquences sont nombreuses : maladies cardiovasculaires et chroniques, et problèmes respiratoires. La dégradation de l’état des logements ainsi que la baisse des rendements en blé en font également partie. Ces gaz ont des effets à moyen et long terme s’ils sont liés à une exposition chronique à la pollution. Et à court terme, elles sont les principaux facteurs responsables des concentrations élevées lors de la survenue d’épisodes de pollution. Selon l’OMS, le coût économique de cette pollution en Europe est estimé à 1 600 milliards de dollars, soit 1 400 milliards d’euros. Dans certains pays, comme la Bulgarie, le coût des décès prématurés, des maladies et des problèmes ayant une liaison avec la pollution de l’air est estimé à peu près du 29 % du PIB national. En France, le problème existe évidemment. On estime que chaque année, la pollution atmosphérique coûterait plus de 100 milliards d’euros à la France et tuerait plus de 45 000 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench